Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Actualité

Bruxelles

​Prise en occupation stable en 2016, mais de nouveaux critères pour les formats de magasins


​Bruxelles, 6 décembre 2016. Dans sa conférence de presse annuelle JLL analyse la situation sur le marché immobilier du retail. Les développements récents dans les rues commerçantes, les centres commerciaux et les magasins de périphérie sont décrits, et JLL présente un aperçu des perspectives de marché pour 2017.

Volume de prise en occupation stable par rapport à 2015

Au début décembre 2016 le volume annuel de prise en occupation s’élevait à 370.000 m² tous segments de marché confondus. C'est exactement 10.000 m² de plus qu'au début du mois de décembre 2015. JLL prévoit que le volume total à la fin de l'année 2016 sera légèrement au-dessus de celui de l'an dernier et atteindra environ 390.000 m². À ce jour, les magasins de périphérie représentent plus de la moitié du volume pris en occupation (51%). La prise en occupation dans les principales rues commerçantes est restée stable également (32%), tandis que les centres commerciaux représentent les 17% restants du volume pris en occupation. Le segment de marché des centres commerciaux est dans une phase d'innovation initiée par Docks Bruxsel, ouvert en octobre, et qui sera suivi par Rive Gauche à Charleroi et The Mint à Bruxelles.

Au total pas moins de 851 transactions ont été enregistrées au cours des onze premiers mois de l'année, déjà 4% au-dessus du total pour l'année 2015. La transaction moyenne à ce jour s’élève à 435 m², une baisse de 7% par rapport à l'année dernière. Plus de transactions que l'année dernière donc, mais avec une taille moyenne inférieure. Les grands formats des magasins se concentrent dans les principales rues commerçantes du pays, tandis que de nouveaux formats de magasins innovants comme par exemple Juttu sont développés pour les petites et moyennes villes.

Les retailers en expansion cette année sont Rituals (10 magasins) et Kruidvat (9 magasins) suivi par Action et Alter Smoke avec 7 transactions chacun. Cette année, Primark a loué plus de 27.000 m² de surface de vente répartis sur quatre boutiques, à Bruxelles, Anvers, mais aussi à Mons et à Charleroi. H & M a signé pour 8.700 m² cette année, dont 2.500 m² dans le nouveau centre commercial Rive Gauche à Charleroi, mais le retailer a également loué des surfaces dans les retail parks à Froyennes (2.000 m²) et à Lommel (1.600 m²). Quant à Zara, il a signé trois baux pour un total de 8.600 m², les transactions variant entre 2.500 et 3.300 m², notamment au Waasland Shopping Centre, à Rive Gauche à Charleroi et Place de la Cathédrale 14-18 à Liège.

Un volume record livré en 2016

Au total, cette année, 270.000 m² de nouveaux espaces de vente au détail seront livrés, 54% au-dessus de la moyenne sur cinq ans. En plus de l'achèvement du centre commercial Docks Bruxsel, ce chiffre est aussi le résultat de la livraison de 200.000 m² de nouveaux espaces de vente dans 21 retail parks. Les nouveaux grands projets livrés en 2016 sont notamment Ikea à Hasselt et Ikea à Mons, respectivement 39.000 m² et 34.500 m², tous deux ouverts depuis le début de l’année, ainsi que Dok Noord à Gand et le retail park jouxtant l’Ikea de Mons. La plupart des livraisons cette année ont eu lieu dans la province du Hainaut, principalement des retail parks mais aussi l'expansion du centre commercial Les Grands Prés à Mons. Les provinces de Flandre occidentale et du Limbourg ont bénéficié de l’ouverture de trois retail parks chacune. En 2017, le volume livré va baisser à nouveau, à environ 200.000 m².

Les plus grands projets en cours de construction sont le centre commercial Rive Gauche à Charleroi (38.000 m²), 21.700 m² à Kanaalkom Hasselt et 15.000 m² pour le centre commercial Turnova à Turnhout. A Bruxelles, des expansions sont prévues pour Woluwe Shopping et Westland Shopping, et deux nouveaux grands centres commerciaux, Uplace (72.000 m²) et Neo (80.000 m²), devraient être achevés vers la fin de la décennie.

Qu’apportera 2017 ?

L’e-commerce continue de croître et le «magasin phygital», la combinaison d’un magasin ‘physique’ et des achats en ligne, va s'intégrer de plus en plus dans le marché du retail. Les retailers continueront à s'adapter au shopping omni-canal, où les clients peuvent atteindre les différentes marques à travers différents canaux, avec une évolution vers l’implantation de grands magasins phares de la marque dans les plus grandes villes commerçantes, et des formats  innovants, compacts, dans les autres villes. De nouveaux développements, redéveloppements de sites plus anciens et les expansions dans tous les segments vont continuer à supporter le marché.

Thierry Debourse, Head of Retail Leasing Benelux chez JLL, commente: «Bien que la prise en occupation soit restée stable en 2016, la demande des retailers change et revêt d’autres accents. Ils transforment leurs magasins physiques en "phygital stores", une combinaison de magasins physiques et d’une plateforme de services digitale».