Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Actualité

Bruxelles

​Le « prime rent » des bureaux à Bruxelles passe à € 300 / m² / an

Une première depuis 6 ans


​Bruxelles, 05 juillet 2017 - Ce n’était plus arrivé depuis 2011, les « prime rents » des bureaux sont en hausse dans la plupart des quartiers de Bruxelles. Selon le jargon de l’immobilier professionnel, les « prime rents » sont les loyers de référence pour les meilleurs immeubles dans les meilleurs emplacements dans un quartier donné. 

Selon JLL, il faut désormais s’acquitter de €300 / m² / an au quartier Européen, soit une hausse de 9% par rapport aux références précédentes. Dans les autres quartiers du CBD, les loyers sont également en hausse : au Pentagone à €245 / m² / an (+4%), au Nord à €215 / m² / an (+10%) et dans le quartier Louise à €245 / m² / an (+4%). A l’aéroport, les prime rents ont augmenté de 5% à €205 / m² / an. Dans le Décentralisé et en Périphérie, par contre, pas de changement à respectivement €190 et €165 / m² / an. 

« Cette hausse est logique. Estime Pierre-Paul Verelst, Head of Research chez JLL. Il y a une demande constante pour les espaces de bureaux à Bruxelles et elle se porte majoritairement, si pas exclusivement, sur des immeubles récents et de bonne qualité. Comme les livraisons spéculatives restent très limitées, une augmentation des valeurs locatives est inévitable. »

Le cas de Facebook qui a loué près de 900 m² à un loyer de plus de €300 / m² / an au Régent Park, n’est pas isolé. Plusieurs transactions à des loyers de 5 à 10% supérieurs aux références actuelles sont en cours de négociation. 

​Erik Verbruggen, Head of Office Agency chez JLL, poursuit : « Il faut rester prudent. Même si les locataires sont prêts à payer un loyer plus élevé pour les immeubles « prime », les propriétaires de ces immeubles doivent être créatifs pour motiver les occupants à ne pas renégocier dans leur immeuble actuel ». ​