Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Actualité

Bruxelles

​​​Chiffres définitifs du secteur immobilier de l’année 2012 : le bilan

Confirmation d’une reprise sur le marché immobilier belge.


Dutch versie

Bruxelles, le 14 janvier 2013.

Bureaux : le rebond a bien eu lieu

  • A Bruxelles la prise en occupation a légèrement augmenté par rapport à 2011 et s’établit à 389.000 m², soit une hausse de 11% sur un an. Ceci s’explique notamment par la forte activité de la part des institutions Européennes qui ont contribué à plus de 21% des transactions de l’année : un record depuis 2005 ! En outre, les Corporates se sont bien comportés à partir de l’été et en fin d’année, notamment avec la signature par Dexia Asset Management d’une location de près de 5.000 m² dans l’immeuble Arts-Lux, ainsi qu’avec la location par Sanofi de 3.100 m² dans l’Airport Plaza à Diegem.
  • La disponibilité d’immeubles neufs est en recul à Bruxelles. Fin Décembre 2012, 22% du stock disponible datait de moins de cinq ans, contre 29% il y a un an. Le taux de vacance dans le CBD est passé de 6,8% en 2011 à 6,2% en 2012, soit le plus bas niveau depuis fin 2008. Hors CBD la vacance est passée de 18,8% à 17,6%, tandis que pour l’ensemble du marché le taux de vacance s’est établi à 10,4%.
  • Les perspectives pour ce début 2013 sont très prometteuses : le marché attend sous peu la signature d’une nouvelle transaction de la part de la Commission Européenne qui pourrait être suivie d’autres. En outre, les différents appels d’offres de la part des administrations belges augurent d’un net retour de ce type d’occupant sur le marché.  

Industrie :  record à la hausse pour le semi-industriel, quasi record à la baisse pour la logistique

  • En semi-industrie, les volumes de l’année record 2011 ont été dépassés en 2012, avec une prise en occupation totale qui atteint 1.016.415 m², soit 40% de plus que la moyenne à 5 ans, qui s’élève à 723.000 m². La moitié des volumes traités en 2012 concerne des achats pour usage propre.
  • Par contre, le marché de la logistique a connu un net recul en 2012, surtout au premier semestre, avec un niveau historiquement bas au premier trimestre, suivi d’une reprise graduelle vers la fin de l’année. Fin décembre, la prise en occupation s’établissait à 557.127 m², soit une baisse de 33,7% par rapport aux 840.000 m² de 2011. Il y a eu moins de transactions dans le segment au-dessus des 20.000 m² en 2012.

Investissement: volume au plus haut depuis 5 ans 

  • Le volume d’investissement en immobilier commercial en Belgique pour l’année 2012 a atteint 2.2 milliards EUR, soit une hausse de 22% sur un an et le plus haut niveau depuis 2008.
  • Les bureaux sont en recul de 16% sur un an, tandis que l’Industriel a diminué de 28%, par contre le Retail a augmenté de 149% et représente désormais 35% du volume total, soit à peine moins que les bureaux qui représentent 38%. Les maisons de repos représentent désormais la troisième classe d’actif avec 14%, devant l’Industriel (9%).