Communiqué de presse

Le marché de l'immobilier « Retail » prêt pour le redémarrage 

juin 16, 2021

Bruxelles, 16 juin 2021 - JLL analyse les chiffres du secteur de l'immobilier commercial à la fin du premier semestre 2021 et souligne les tendances qui caractérisent actuellement le marché. En cette fin de crise corona, il est important de voir avec quelle force le commerce de détail rebondit après la réouverture complète des magasins pour compenser tous les revenus manqués. Entre-temps, les détaillants ne sont pas restés inactifs. Ils se préparent au mieux à la vague de consommation tant attendue. Le magasin physique est un point de vente « multi-canaux » qui vise à offrir une expérience shopping unique, connectée numériquement, socialement et assortie d’une composante logistique intégrée, le tout dans un cadre durable.

Les volumes élevés de transactions : d'où viennent-ils ? 

-     Volume élevé de transactions dans les parcs commerciaux. Le volume transactionnel provisoire au début du mois de juin a atteint 197.000 m², soit une augmentation de 34 % par rapport à la même période de l'année dernière et de 25 % par rapport à la moyenne quinquennale du premier semestre. Un volume de transactions particulièrement élevé a été enregistré dans les parcs commerciaux. Avec 131.000 m², cela représente 66 % du volume total jusqu’à maintenant alors que la moyenne des dix dernières années n'était que de 55 %. Le volume de la prise en occupation enregistré dans les rues principales, au début du mois de juin, était inférieur de 8 % à celui du premier semestre 2020.

     

       Les centres commerciaux ont également enregistré de bons résultats, avec des volumes transactionnels supérieurs de 50 % à ceux de 2020 et de 8 % à la moyenne sur cinq ans. Il faut toutefois tenir compte du fait que près de la moitié (46%) du volume d'occupation des centres commerciaux est représenté par des activités de "loisirs", comme l’arrivée de Legoland à Docks Bruxsel en 2022 et MI12 à Westland et à Ville 2. Si l'on exclut ces transactions, le volume de la prise en occupation enregistré dans les centres commerciaux s'est élevé à 13.000 m², soit un peu plus de 41 % de moins que la moyenne sur cinq ans.

 

-        "Loisirs et sports", "maison et décoration" et supermarchés au sommet. En continuité de 2020, le segment "Food & Beverage" a été le plus important porteur d’activités pour les « high streets » du pays en termes de volume de transactions. Le très tendance « Dunkin' Donuts » a signé pour plusieurs magasins dans des artères commerçantes à travers le pays. L’enseigne sera, entre autres, à Bruxelles, Gand, Anvers et Liège.  Les concepts de restauration rapide et de hamburgers ont également été très actifs. En ce qui concerne les centres commerciaux, même si le volume de transactions a été poussé par les marques du segment "Sports & Leisure", le segment « Food & Beverage » est omniprésent. Dans les parcs d'activités commerciales, les concepts du segment "Home & Deco" ont été les principaux bénéficiaires, notamment les spécialisés « meubles » et « cuisines » ainsi que les magasins de literie.

 

-       Les nouveaux arrivants sont principalement issus du secteur "Loisirs". Depuis ce début de l'année, les nouveaux arrivants, en Belgique, sont principalement issus du secteur des loisirs. Outre le Legoland Discovery Center - le petit format de Legoland, le spécialiste français des murs d'escalade « Arkose » fait également son apparition sur le marché. Il ouvrira son premier « blocpark » près de Tour & Taxis à Bruxelles.  Par ailleurs, le spécialiste des jouets de qualité « Fox & Cie » est de retour en Flandre avec des ouvertures récentes ou prévues à Wijnegem, Waasland et K in Kortrijk à Courtrai. Black & White Burger, le concept « hamburgers » du youtubeur Ibra TV, a ouvert ses portes aux Galeries Saint-Lambert à Liège, au Mint à Bruxelles et aux Docks Bruxsel.

 

 

-       Les loyers subissent des corrections mais de manière moins radicale qu'on ne le pensait. Le loyer de référence ou loyer maximal pour les rues commerçantes est actuellement de 1.600 euros par m² et par an pour le Meir à Anvers et de 1.550 euros par m² et par an pour la Rue Neuve à Bruxelles. Cela représente une diminution de 11 % par rapport à l'année dernière. Pour les centres commerciaux de premier ordre tels que le Wijnegem ou le Waasland, le loyer le plus élevé est actuellement de 1.150 euros par m² et par an. Les niveaux de location se maintiennent relativement bien par rapport aux scénarios prévus en 2020. Les parcs commerciaux se sont avérés être les mieux armés contre les restrictions dues à la crise: leur loyer maximal est resté stable par rapport à la mi-2020, à 165 € par m² et par an.

Quelles sont les tendances qui influencent l'immobilier commercial ?

-       L'augmentation du commerce électronique amène les grandes chaînes de mode internationales à réduire leur réseau de magasins. Cela libère un certain nombre de grandes unités dans les centres-villes, ainsi que dans les grands centres commerciaux, pour lesquels il est plus difficile de trouver de nouveaux utilisateurs que pour les petites unités. Les unités standard disponibles sont prises assez rapidement par des marques qui, souvent, avaient déjà un magasin dans le quartier mais profitent de la vacance pour déménager dans un meilleur emplacement ou pour négocier de meilleures conditions. Les magasins moins bien situés offrent des possibilités de conversion à d'autres usages, ce qui entraîne un léger rétrécissement des zones commerciales dans les centres-villes.

-       D'une part, il y a moins de demande de la part des marques de mode et d'autre part, la demande de nouveaux concepts de loisirs et d'hospitalité a énormément augmenté. Il suffit de penser à Legoland à Docks Bruxsel, Arkose à côté de Tour & Taxis et Jump Sky dans différentes villes de Flandre.

-       Dans les zones commerciales périphériques, les unités vacantes en raison de faillite de certains détaillants tels que Mega World ou Brantano se sont progressivement remplies à nouveau. La forte expansion de marques « Food & Beverage » ou « Sport & Leisure »  a créé encore plus de dynamique dans les parcs commerciaux périphériques.

 

- Fin -

 

Take-up retail

H1 2020

1 Juin 2021

H1 21
vs H1 20

Moyenne sur 5 ans

 H1 2016-2020

H1 21 vs  Moyenne sur 5 ans

High street

46.283

42.555

-8%

         45.827

-7%

Shopping

15.911

23.938

50%

         22.176

8%

Retail warehousing

85.295

130.771

53%

         90.159

45%

Total

147.489

197.264

34%

       158.161

25%

About JLL


JLL (NYSE: JLL) is a leading professional services firm that specializes in real estate and investment management. JLL shapes the future of real estate for a better world by using the most advanced technology to create rewarding opportunities, amazing spaces and sustainable real estate solutions for our clients, our people and our communities. JLL is a Fortune 500 company with annual revenue of $16.6 billion, operations in over 80 countries and a global workforce of more than 91,000 as of December 31, 2020. JLL is the brand name, and a registered trademark, of Jones Lang LaSalle Incorporated. For further information, visit jll.be